Vaccination dans les pharmacies : « il était temps » selon Olivier Rozaire

Photo @Région Auvergne-Rhône-Alpes

Jean Castex a annoncé que le vaccin d’Astrazeneca pourrait être administré par les pharmaciens à compter du 15 mars.

Les pharmaciens vont prendre part au processus de vaccination en France. Le gouvernement a affiché l’objectif de 30 millions de personnes vaccinées d’ici la fin de l’été, nous sommes à un peu plus de 3 millions actuellement.

Conséquence : les pharmaciens pourront administrer des doses du vaccin Astrazeneca pour les 50/75 ans atteints de comorbidités d’ici le 15 mars. Une bonne nouvelle pour le Président de la Chambre syndicale des Pharmaciens de la Loire :

On sait que la seule solution pour sortir de cette crise c’est d’accélérer la vaccination. On voit qu’elle a démarré petitement avec seulement 3% de la population vaccinée. Les officines ont montré avec la campagne de vaccination contre la grippe qu’on était capable de vacciner jusqu’à 400 000 personnes en France par jour. Donc oui il était temps de nous inclure dans le dispositif.

Et côté logistique, les officines sont déjà opérationnelles :

Nous assurons déjà la logistique pour les médecins généralistes depuis maintenant trois semaines. Nous recevons les doses pour eux et ils viennent les récupérer.

L’interview complète est à retrouver ici :

Photo @Région Auvergne-Rhône-Alpes