ASSE 1-2 OL : tellement cruel !

IMG_Derby retour janvier 2019

Terrible désillusion pour les Verts, dans un 118è derby qui aura pourtant livré un match passionnant, à la dramaturgie cruelle. Les Verts ont été crucifiés en fin de match sur une tête de Dembélé, et tombent du même coup du podium.

Hamouma avait montré la voie…

Les Verts démarraient fort et entraient les premiers dans la surface, mais un contact litigieux faisait tomber Khazri. Ce qui ne faisait pas sourciller Mr Bastien, droit dans ses bottes ce soir. Memphis initiait deux minutes folles avec un lob astucieux qui ne prenait pas Ruffier à défaut, au prix d’une superbe claquette en corner (11è). Puis Cabella lui répondait avec un tir beaucoup trop centré, puis une reprise manquée de Gabriel Silva (12 et 15è). C’est finalement Romain Hamouma qui montrait la voie à suivre, à force d’abnégation. D’abord en faisant prendre un jaune à Marcelo (19è), puis en plaçant sa tête victorieuse sur le centre de Gabriel Silva (1-0, 20è). Les Verts, qui abandonnaient le ballon aux lyonnais, souffraient mais parvenaient à conserver cette avance jusqu’à la pause. Malgré deux occas’ de Fekir et Mendy (33 et 35è).

 

« Quand on a le pistolet, il faut tirer »

La deuxième mi-temps commençait comme la première avait débutée. Par une claquette monumentale de Ruffier sur une tête de Fekir, idéalement placé dans la surface. Pourtant, les Stéphanois ne s’en laissaient pas compter et Selnaes, puis Khazri, tentaient leur chance, mais manquaient de précision ou de chance dans le dernier geste (50 et 53è). Ils manquaient même la balle du 2-0 sur une double occasion magistrale de Hamouma et Khazri dans la surface d’un Lopes de très haut niveau ce soir, qui n’hésitait pas à plonger sur une chaque tir puissant, à défaut d’être placé (61è). Et ce que l’on redoutait arrivait à la 65è, sur un ballon contré de la main par Perrin dans sa surface, Nabil Fekir transformait l’offrande accordée par Mr Bastien (1-1, 65è). Les Verts procédaient alors en contre, et s’exposaient dangereusement, sans pour autant que Fekir ou Dembélé n’en profitent (85è). Les Verts, étaient tout aussi maladroits sur une nouvelle double occasion de Diony et Cabella, une nouvelle fois repoussée par Lopes (88′). Et sur « une erreur de débutant », selon Loïc Perrin, Ruffier et Kolo repartaient au sol, là où la sagesse aurait préconisée un long ballon devant au crépuscule des 5 minutes d’arrêt de jeu. Dubois en profitait pour adresser un centre à Dembélé, qui – comme en novembre 2013 – crucifiait l’ASSE à la dernière seconde d’une tête reprise au pied du kop sud (2-1, 95è).

 

Avec cette première défaite de la saison dans le Chaudron, les Verts abandonnent leur troisième place à l’OL, et prolongent une stat’ assez éloquente. Les Verts n’ont toujours pas gagné contre une équipe présente dans les 6 premiers, et légitimement candidate à l’Europe en fin de saison. Il faudra relever la tête dès mercredi, dans le Chaudron, face à Dijon en 1/16è de finale de Coupe de France (18h30).

 

Les réactions d’après-match de Gasset, Kolo, Perrin et MVila :

Journaliste