ASSE : fin des négociations entre le club et Peak6

Roland Romeyer et Bernard Caiazzo à l'issue du conseil de surveillance du 15 décembre 2017

C’est l’info de la nuit… L’ASSE ne passera pas sous pavillon américain ! L’ AS Saint-Etienne nous apprend dans un communiqué avoir de cesser toute discussion et négociation avec le groupe américain Peak6. Alors que les discussions paraissaient bien engagées jusque là.

Le club affirme subir « un préjudice important »

C’est par un communiqué laconique, d’à peine sept lignes que le club a annoncé la fin des discussions avec Peak6, hier soir, à 23h36. « Les investissements prévus par Peak6 ne correspondent pas aux engagements » et « les actionnaires actuels subissent un préjudice important »  et ont le « sentiment que les valeurs historiques de l’ASSE n’ont pas été respectées. » Une charge contre les américains alors que quelques heures avant, sur le plateau de nos confrères d’Infosport+, Bernard Caïazzo affirmait que rien ne laissait à penser que l’on s’orientait vers un abandon de ces négociations dont la période d’exclusivité devait prendre fin ce vendredi. Elles auraient achoppé sur 2 points essentiels : Peak6 aurait fait baisser de moitié leur investissement dans le club au fur et à mesure des discussions. Mais surtout, les Américains, représentés par l’ancien président monégasque, souhaitaient faire venir Ricardo, qui avait notamment entraîné à Monaco, alors que les deux actionnaires du club voulaient conserver Jean-Louis Gasset, à qui il reste 1 an de contrat. Un sérieux doute s’était insinué dans les esprits depuis le week-end dernier sur l’aboutissement de ces discussions. Il est désormais levé. Reste à savoir si les deux actionnaires veulent entrer en négociations avec un autre repreneur, où si l’on en reste là. Il faudra aussi savoir si l’on reste sur cette rigueur financière, où si le développement passera par l’endettement, comme le souhaite Bernard Caïazzo.

 

Joints par nos soins, le club n’a pas souhaité répondre. Il faudra choisir rapidement en tout cas, car l’entraînement reprend fin juin. Et pas moins de 10 joueurs de l’effectif actuel sont en fin de contrat.

Roland Romeyer et Bernard Caiazzo à l'issue du conseil de surveillance du 15 décembre 2017

Rédacteur en chef
Infos matinée