Fête du Charolais : la menace antispéciste échauffe les esprits

fete-charolais-roanne-2018

La Fête du Charolais était l’occasion ce week-end de mettre à l’honneur l’élevage bovin dans la région roannaise, à la pointe sud du territoire de l’AOC Boeufs de Charolles. Un évènement qui prenait un sens tout particulier cette année alors que plane la menace antispéciste, suite aux attaques de boucheries lilloises et parisiennes ces derniers mois, et à la destruction d’un abattoir dans l’Ain fin septembre. Le sujet inquiète les éleveurs, qui n’ont pas hésité à interpeller les élus sur le sujet dimanche matin lors des discours officiels. Ils ont livré leur sentiment au micro d’Activ :

Le président de la Chambre d’Agriculture de la Loire, Raymond Vial, s’était d’ailleurs montré particulièrement virulent à l’égard de l’Etat et du président de la République sur la question, comme il l’a réitéré à notre micro, après un échange houleux avec la député LaREM Nathalie Sarles qui lui avait répondu devant l’assistance pour rappeler l’engagement de la majorité auprès des agriculteurs. Christian Abrard, le sous-préfet de Roanne, a également réaffirmé la fermeté des autorités face aux actions antispécistes :

Journaliste
Commentateur des matchs de la Chorale de Roanne