La Chorale se reprend mais perd encore

Georges Burellier

La Chorale de Roanne est passée tout près de l’exploit samedi soir ! Les basketteurs roannais ont perdu en toute fin de match face au leader de ProA, Orléans (80-77), alors qu’ils avaient la balle de match à 15 secondes du buzzer. Un panier à trois-points manqué par Pape Philippe Amagou a remis en course les Orléannais, qui ont ensuite bénéficié d’une faute antisportive très sévère infligée à Damien Inglis, pour repasser en tête sur la ligne des lancers. Il s’agit de la troisième défaite consécutive des Choraliens en championnat, mais ce revers est porteur d’espoir tant les hommes de Luka Pavicevic ont posé des problèmes à la meilleure équipe de ProA depuis le début de la saison. Menée de 13 points dans le 3e quart-temps, la formation roannaise a su se rebeller pour égaliser et faire la course en tête dans la dernière période, jusqu’à ces dernières secondes cruelles.

Le collectif choralien avait tout fait pour gagner…

La Chorale a gagné la bataille du rebond (39 prises contre 25) et s’est montrée plus adroite (54 % aux tirs contre 45 %) et plus collective en attaque (17 passes décisives contre 13). Si les pertes de balle (18) ont pesé lourd, le déficit aux lancer-francs (24 pour Orléans, 7 pour Roanne) n’ont pas facilité les affaires choraliennes. JaMychal Green a rendu une ligne de stats bien remplie avec un triple double (20 points à 75 % et 10 rebonds) et Kim English a apporté son adresse extérieure (15 pts à 67 %). Mais l’on retiendra le dernier shoot manqué de Pape Philippe Amagou, un choix qui fait débat sachant que les Choraliens auraient pu faire tourner l’horloge jusqu’au buzzer. En échec derrière l’arc (0/3), l’arrière franco-ivoirien a néanmoins fourni une prestation solide (16 pts, 4 passes décisives et 6 fautes provoquées). A l’intérieur, Reid (10 pts, 4 rbds) et Samnick (7 pts, 9 rbds) ont assuré en l’absence de Jamelle Hagins, dont l’officialisation du départ est une question d’heures. Si Yohann Sangaré a joué juste (5 pts, 5 pds), Mark Lyons a connu une soirée cauchemardesque en attaque (1 pt à 0/8 aux tirs et 1/4 aux lancers).

La Chorale de Roanne reste scotchée à la 13e place du classement, avec une victoire d’avance sur les trois derniers (Antibes, Gravelines et Le Havre). Elle tentera de renouer avec la victoire vendredi 20 décembre à 20h à la Halle contre Cholet (ProA, J12).

Réaction

Yohann Sangaré

Georges Burellier

Journaliste
Commentateur des matchs de la Chorale de Roanne