La maternité de Saint-Chamond en voie d’être sauvée

Rassemblement ce samedi 12 mai 2018 pour la maternité de Saint-Chamond / photo ACTIV RADIO

Plus de 150 personnes se sont rassemblées dans le centre de Saint-Chamond ce samedi matin à l’appel du collectif de sauvegarde de la maternité du centre hospitalier du Gier et du syndicat CGT.

D’après le maire de Saint-Chamond, Hervé Reynaud et son premier adjoint, Régis Cadegros, président du conseil de surveillance de l’hôpital, présents sur place ainsi que la sénatrice Cécile Cukierman et son homologue Jean-Claude Tissot, « le recrutement de deux des trois gynécologues obstétriciens nécessaires au fonctionnement de la maternité est acquis ».

Confirmation le 18 mai lors d’un CTE

Des informations que le directeur de l’hôpital, Bruno Michel, devrait confirmer devant les représentants du personnel, jeudi, lors d’un comité technique d’établissement.

Ils ont ajouté, devant un parterre de jouets et d’accessoires pour nouveaux nés installé par le collectif, que « d’autres candidatures sont à l’étude, notamment de la part d’un médecin qui fera le mois prochain le déplacement depuis la Guyane ».

« La direction de l’hôpital de Saint-Chamond a fait des efforts pour augmenter la masse salariale nécessaire et le planning est bouclé pour cet été (…) cela nous donne du baume au cœur », a déclaré Hervé Reynaud.

Son premier adjoint a pour sa part estimé que « la maternité est sauvée à 80% », déclarant que « l’Hôpital du Gier, qui a recruté cinq nouveaux médecins au cours des six derniers mois, est en plein développement ».

Rassemblement ce samedi 12 mai 2018 pour la maternité de Saint-Chamond / photo ACTIV RADIO

Rédacteur en chef
Infos matinée