La Ricamarie : encore des voitures incendiées cette nuit, le frère d’Umit appelle au calme

La Ricamarie / Capture d'écran Google

Que s’est-il passé Vendredi dernier vers 16h à La Ricamarie ? Le Procureur de la République de Saint-Etienne a saisi lundi  l’IGPN, la police des polices, pour faire la lumière sur ce contrôle qui s’est terminé de façon dramatique.

Umit, un jeune franco-turc de 21 ans a fait une chute sur la voie ferrée depuis un pont. Il circulait sur un quad, sans casque ni plaque d’immatriculation et a refusé de se soumettre à un contrôle.

« Umit voulait faire du quad sur un terrain, pas du rodéo dans la rue »

Le frère de la victime, Ismaïl, s’exprime sur ACTIV. Il explique qu’Umit souhaitait simplement aller faire du quad sur un terrain et pas du rodéo dans la rue. L’absence de plaques serait due, selon lui, au fait que le véhicule n’était pas homologué. Ismail qui appelle au calme après les violences urbaines constatées depuis vendredi soir dans l’Ondaine. Une quarantaine de voitures ont été incendiées en quatre nuits (une dizaine dans la nuit de lundi à mardi)

La famille de la victime, dont les jours ne sont pas en danger, envisage de porter plainte. Elle veut simplement comprendre ce qu’il s’est passé. Sans aucune haine envers la police, affirme Ismail

Gravement blessé, Umit reste hospitalisé dans un état grave. Selon les médecins, il pourrait ne jamais retrouver l’usage de ses jambes.

La Ricamarie / Capture d'écran Google

Rédacteur en chef
Infos matinée