Loire : les agents de Pôle Emploi dans la rue ce mardi

L'agence Pôle Emploi à Roanne / photo ACTIV

En marge d’une journée d’actions interprofessionnelle ce mardi 19 mars en France, les agents de Pôle Emploi, dans la Loire, seront dans la rue… Les syndicats, CGT, SNU, Sud et Unsa dénoncent une détérioration du service public. Conséquence, disent-ils, d’une baisse des effectif.

14 postes menacés en Loire et Haute-Loire

Ce qui coince, c’est ce rapport CAP 2022 dévoilé l’été dernier… CAP pour « comité action publique ». Rapport qui préconise la réduction des dépenses publiques de 30 milliards d’Euros. Et Pôle Emploi se retrouve en première ligne avec une réorganisation complète qui toucherait directement ses agents. Les effectifs pourraient ainsi varier en fonction du cycle économique. Moins de chômage, moins d’agents. L’Etat aurait recours davantage à des CDD. Sur la direction territoriale de Pôle Emploi Loire et Haute-Loire, 14 postes seraient concernés, plus un par agence, d’après les syndicats.

Une dématérialisation à « outrance »

Les personnels s’inquiètent de voir des postes disparaitre alors que les plans sociaux se multiplient. Et de citer en exemple Titoulet à Saint-Etienne avec 133 salariés menacés, ou l’entreprise Cheney  à Saint-Just-Malmont, avec 140 salariés, dont la moitié dans la Loire. Les agents de Pôle Emploi dénoncent, donc, une dégradation du service public, accrue, disent-ils, « par le tour numérique et la dématérialisation à outrance ».

Deux rassemblements sont prévus ce mardi matin dans la Loire. Devant l’agence Pôle Emploi de Châteaucreux à Saint-Etienne. Et devant celle de Roanne. 

Le témoignage de deux agents : Julien de l’agence du Clapier et Patrick de l’agence Bellevue

La CAF de la Loire débordée

Les CAF de Roanne, Saint-Etienne et Montbrison manquent, elles-aussi, d’effectifs. Les différentes antennes sont fermées au public depuis ce lundi et pour une dizaine de jours.

Dans un communiqué, la Caisse d’allocation familiale indique que le nombre de dossiers liés à la prime d’activité a augmenté et que le personnel est mobilisé sur le traitement des dossiers. Selon le site de la CAF, le délai de traitement est de près de deux mois actuellement.

L'agence Pôle Emploi à Roanne / photo ACTIV

Rédacteur en chef
Infos matinée