Roanne : 5 arrêtés préfectoraux pour encadrer la manifestation des Gilets jaunes

douis-abrard-villard-grini

Christian Abrard, le sous-préfet de Roanne, a publié cinq arrêtés préfectoraux en amont de la manifestation régionale des Gilets jaunes. Il les a détaillés à la presse vendredi matin en compagnie du procureur de la République Abdelkrim Grini, le commissaire divisionnaire Jean-Paul Villard et le commandant de gendarmerie Mathieu Douis.

Les arrêtés préfectoraux portent sur l’interdiction du port et le transport d’armes ou d’objets assimilés, la détention ou l’usage d’engins pyrotechniques tout au long du week-end sur l’agglomération roannaise, mais aussi l’autorisation de palpations de sécurité dans toute la Loire samedi et surtout l’interdiction de manifester dans l’hypercentre de Roanne durant l’après midi. Les forces de l’ordre pourront appréhender et verbaliser les personnes manifestant dans les rues piétonnes, via une amende de classe 4 d’un montant de 135€.

La justice également sur le qui-vive

Outre ces mesures, M. Abrard appelle les restaurateurs à retirer les tables et chaises du parcours de la manifestation, notamment sur la place des promenades où doit aboutir le cortège à l’issue d’un tracé de 6,5 km qui s’élancera en début d’après midi du rond-point des Canaux. Pas de précisions en revanche sur le nombre de manifestants attendus et la mobilisation policière : «Le dispositif sera proportionné au nombre de manifestants attendus, comme à Saint-Étienne où les estimations avaient été bonnes». Pour rappel, la première manifestation avait rassemblé plus de 3000 Gilets jaunes à Roanne le 17 novembre, mais ils n’étaient qu’une centaine samedi dernier.

Le procureur M. Grini a également précisé que les services du Palais de justice et lui-même seront mobilisés, pour assurer d’éventuelles comparutions immédiates en cas d’arrestations.

Journaliste
Commentateur des matchs de la Chorale de Roanne