Un détenu de La Talaudière impliqué dans l’attaque meurtrière d’un fourgon blindé en Isère… 18 ans après !

Photo DR

Un homme de 49 ans, détenu à La Talaudière, a été placé en garde à vue mardi pour des faits qui remontent à 18 ans en arrière. C’est ce que rapporte nos confrères du Dauphiné-Libéré. Il est soupçonné d’avoir participé à l’attaque d’un fourgon blindé qui s’était traduite par la mort d’un convoyeur de fonds, le 27 avril 2000 à Grenoble. Un commando avait attaqué le convoi avec une kalachnikov et des explosifs avant de repartir avec un butin de plus d’1 million et demi d’Euros.

C’est l’ADN qui a parlé

L’ADN d’un détenu de la maison d’arrêt de La Talaudière vient donc d’être retrouvée sur des pièces du dossier. Il a été extrait de sa cellule mardi pour répondre aux questions des enquêteurs. L’homme est actuellemment en attente de jugement pour d’autres  attaques de convoyeurs en 2013 à Saint-Etienne et en 2014 à Saint-Jean-de-Bonnefonds.

Photo DR

Rédacteur en chef
Infos matinée