Un nul malheureusement logique

ASSE-ruffier-new.psd_.jpg

Saint-Étienne avait bien lancé sa 25ème journée en se montrant efficace et en ouvrant la marque dès la 10ème minute de jeu par Pierre-Emerick Aubameyang. Dominateurs au milieu et largement possesseurs du ballon, les Verts auraient certainement pu (et dû!) faire la break. Aubameyang, lancé de nombreuses fois, manquait le break… tout comme Guilavogui en seconde période. A la lutte pour le maintien, Reims n’a, en revanche, rien d’une équipe résignée et les locaux poussaient et malmenaient une défense stéphanoise aux abois durant toute la deuxième mi-temps. Arrivait alors ce qui devait arriver, les joueurs de Champagne finissaient par trouver la faille par Courtet. Les Stéphanois, réveillés subitement dans leur léthargie, tentaient de revenir dans les derniers instants, mais la réaction était trop tardive et Reims obtenait un nul logique. Si ce point glané à l’extérieur ne s’apparente pas réellement à une contre-performance, il marque tout de même un coup d’arrêt dans la dynamique des Verts qui, de plus, ont vu leurs adversaires directs au classement tous s’imposer ou presque. Dommage, le scenario laissera pas mal de regrets !

A Reims, Timothée Maymon