Auvergne-Rhône-Alpes championne de l'espérance de vie

25 décembre 2017 à 9h44 par Anthony Verpillon

ACTIV RADIO
Une étude pas très réjouissante à présent, mais sachez que l’INSEE livre tout un tas de statistiques en France. Et en cette fin d’année, ils ont fait paraître celle sur la mortalité en France. Globalement, ce qui ressort, c’est que l’on vit plus longtemps qu’ailleurs, dans notre région Auvergne-Rhône-Alpes.


Auvergne-Rhône-Alpes partage la tête des régions où on vit le plus longtemps


C’est le constat qui est fait en premier. Il fait bon vivre dans notre région, comme en Île de France d’ailleurs, les deux régions qui affichent des stats en-dessous des moyennes nationales. 67 100 personnes sont décédées en Auvergne-Rhône-Alpes en 2016, soit 11% du nombre total en France, et 37,5% des plus de 65 ans, contre 38,4% à l’échelle nationale.

Les tumeurs sont la première cause de mortalité. Sans surprise, les départements où la catégorie sociale dominante sont les ouvriers, enregistrent un plus fort taux de mortalité prématurée. Dans la région, le taux de mortalité est plus importante en Loire et Haute-Loire que dans le Rhône par exemple. Enfin, la catégorie d’âge la plus touchées est celle de 85-89 ans, et 25% des décès concernent les plus de 90 ans. La mortalité infantile a largement reculée avec 3 à 4 enfants sur 1 000 qui décèdent avant 1 an. Enfin, dernier grand enseignement de cette étude de l’INSEE, 53% des décès de la région ont été constatés dans les hôpitaux.

Et pour rappel, l’espérance de vie, en France, est de 85 ans pour les femmes et 78,7 ans pour les hommes.