A Roanne, « l’empoisonneuse de la Riviera » en garde à vue

prison-roanne-new.psd_.jpg

C’est une info du quotidien Nice Matin. Praticia Dagorn, 53 ans, surnommée « l’empoisonneuse de la Riviera » ou encore « la veuve noire de la Côte d’Azur » a été placée en garde à vue à Roanne, ce mercredi matin. Depuis trois ans, elle purge une peine au centre de détention roannais pour avoir violenté, dépouillé et empoisonné un homme de 87 ans à Annemasse, en Haute-Savoie. Mais l’histoire ne s’arrête pas. Patricia Dagorn est également soupçonnée d’avoir empoisonné cinq hommes d’âge avancé, alors qu’elle vivait sur la Côte d’Azur. Deux d’entre eux sont morts.  La quinquagénaire les auraient tous rencontrés via une agence matrimoniale cannoise. A l’issue de son audition dans les locaux de la police roannaise, le juge d’instruction doit décider s’il y a suffisamment d’éléments à charge contre elle pour la mettre en examen. Affaire à suivre.