Affaire Mila : Le procès s’ouvre ce lundi après un premier renvoi

Justice Image Illustration

13 personnes âgées de 18 à 30 ans comparaissent notamment pour menace de mort. 

Le procès avait été renvoyé une première fois, 13 personnes comparaissent ce lundi devant le tribunal correctionnel de Paris dans l’affaire Mila.

L’adolescente, originaire de l’Isère, avait été victime de harcèlement et avait reçu des menaces de mort après avoir tenus des propos polémiques sur l’islam. Propos relayés dans deux vidéos.

Les prévenus sont jugés pour « menaces de mort » et l’un d’eux pour « menaces de crime ». Ils encourent jusqu’à 3 ans de prison et 45 000 euros d’amende.

Justice Image Illustration