ASSE-OM : 0-2, les Verts bons mais pas assez

ASSE KARA PERRIN 002

Saint-Etienne et Marseille ont livré dimanche soir une belle rencontre de football, mais c’est le réalisme marseillais qui a fait la différence. On jouait la 14ème journée de Ligue 1.

Car Saint-Etienne est bien rentré dans le match et s’est procuré plusieurs occasions très franches par Hamouma qui forçait Mandanda à une claquette splendide, par Monnet paquet qui trouvait le poteau, ou encore par Pajot qui décroisait une superbe tête sur laquelle Mandanda sortait une parade venue d’ailleurs. Et à force de se procurer des occasions et de ne pas les transformer, on s’expose au réalisme adverse. En l’occurrence celui de Batshuayi, le belge convertissait en but une action rondement menée qui donnait le tournis à la défense verte. Ce but inscrit à la 41ème a complètement fait sombrer les Stéphanois. Dès le retour des vestiaires Nkoudou voyait sa frappe détournée par Perrin dans la cage de Ruffier.

Les Verts n’ont alors pas su réagir et réitérer une mi-temps aussi qualitative que la première. Ce fut un match de Gardien car Ruffier a brillé et Mandanda a resplendi.

En championnat l’ASSE se devra de réagir dimanche prochain face à Guingamp au risque dans le cas contraire de s’enfoncer dans le ventre mou du classement et de sortir de la course au podium.

Réaction de Christophe Galtier

Journaliste
Commentateur sportif