Basket : la Chorale ne peut plus gâcher

Georges Burellier

La Chorale de Roanne joue gros ce samedi soir à la Halle, à l’occasion de la venue du BCM Gravelines-Dunkerque pour le compte de la 21e journée de ProA. Battus lors de leurs trois dernières rencontres, les basketteurs roannais doivent impérativement renouer avec la victoire sous peine de glisser un peu plus vers la zone rouge. Car les deux relégables, Le Havre et Antibes, se sont rapprochés le week-end dernier en s’imposant à domicile, pendant que les Choraliens prenaient le bouillon à Levallois (72-53). Un seul succès sépare les Ligériens de leurs poursuivants, et le calendrier des dix dernières journées n’incite pas à l’optimisme. Les hommes de Luka Pavicevic affronteront notamment six équipes à la lutte pour une place en playoffs lors des six dernières journées, alors que les Havrais auront trois derniers matchs à leur portée (Gravelines et Cholet à domicile, Antibes à l’extérieur). Et lorsque l’on sait que la Chorale devra aller en Normandie le 22 mars…

La victoire est donc impérative à la Halle pour la Chorale, sachant qu’elle n’a toujours pas remporté le moindre succès en déplacement. Le BCM Gravelines-Dunkerque saison 2013/14 n’est plus l’épouvantail de ces dernières saisons : le club nordiste (13e) devance les Roannais au classement et semble déjà hors course pour se mêler à la lutte pour les playoffs. La faute à une série de quatre revers de rang, traduit par le départ fracassant de l’international français Yakhouba Diawara. Il faudra toutefois se méfier de la tribu d’anciens roannais (Solo Diabaté, John Holland, Steven Gray), capable de s’enflammer dans son ancienne salle.

Chorale – Gravelines, match à suivre ce samedi 1er mars à partir de 20h sur la fréquence roannaise d’Activ Radio (101.6 FM) et sur le Player Activ.

Interview

Yohann Sangaré à propos de la lutte pour le maintien

Georges Burellier

Journaliste
Commentateur des matchs de la Chorale de Roanne