Carburants : la flambée des prix inquiètent consommateurs et distributeurs

Crédit Photo : Activ Radio

C’est du jamais vu depuis novembre 2018. Les prix des carburants s’envolent avec un record historique franchi la semaine dernière en France avec le litre de gazole à 1,5354€. Soit plus qu’avant la crise des Gilets Jaunes il y a un peu moins de 3 ans. Dans la Loire, consommateurs et distributeurs sont inquiets. 

« C’est beaucoup trop cher ». Si vous comptiez faire le plein de votre véhicule dans le département, comptez par exemple 1,51€ le litre de gazole au Leclerc d’Andrézieux Bouthéon ou 1,63€ le litre d’essence à Auchan Villars. Sur une année, le prix des carburants a ainsi augmenté de 28%. Concernant l’essence, le SP95 n’a pas battu son record vieux de 2012 avec 1,66€ le litre. Aujourd’hui en France, il est à 1,60€ en moyenne à la pompe.

 » Certains clients aimeraient bien voir le prix à la pompe baisser, et puis nous aussi à vrai dire »

Certains consommateurs prennent attention au prix et au budget que représente l’essence ou le gazole dans les dépenses mensuelles, pour faire attention au portefeuille. Mais ils ne sont pas les seuls à s’inquiéter. Julien Martinez, gérant de la station-service Dyneff à Saint-Etienne, voit chaque jour « des personnes qui se plaignent des hausses de prix, de centimes en centimes et se demandent combien de temps cela va durer ». « Sur un litre d’essence, il y a énormément de taxes. Certains clients aimeraient bien voir le prix à la pompe baisser, et puis nous aussi à vrai dire », souligne Julien Martinez.

Le gouvernement attentif à la hausse des prix

Si Barbara Pompili, la ministre de la transition écologique, a pointé du doigt les distributeurs en leur demandant de faire un geste, le gouvernement reste attentif à la hausse des prix des carburants. Le porte-parole Gabriel Attal, a précisé que l’exécutif songeait à des mesures pour protéger le porte-monnaie des français. Des aides spécifiques ou encore une baisse des taxes sur les carburants ont notamment été mentionnées.

Sujet signé Romain Bruyas

Crédit Photo : Activ Radio

Journaliste
Infos après-midi