C’est confirmé : Gaumont quitte Saint-Etienne !

gaumont2

ACTIV vous l’annonçait dès le 16 septembre dernier… Le groupe Europalaces, qui comprend les enseignes Pathé et Gaumont, a confirmé ce mercredi son départ de la ville de Saint-Etienne. Le cinéma de la place Jean-Jaurès est ainsi cédé à Sylvie Massu, la propriétaire du futur Camion Rouge.

 Une situation de monopole s’installe

Avec le Camion Rouge (qui ouvrira en décembre à Chavanelle) et le désormais futur-ex Gaumont, cela fera pas moins de 20 salles à gérer pour Sylvie Massu… Le Gaumont Saint-Etienne est repris, comme nous vous l’annoncions en primeur le mois dernier, en location gérance par la société A.B.C. Le groupe Pathé-Gaumont explique dans un communiqué les raisons qui l’on poussé à abandonner la capitale ligérienne.
« Avec un niveau de fréquentation inférieur aux villes similaires et dans un contexte économique tendu », le nombre d’entrées a fortement décliné. Europalaces précise qu’une offre en périphérie de Saint-Etienne a été étudiée mais n’a pas abouti. La cession du Gaumont à Sylvie Massu a de quoi inquiéter le Mélies, le cinéma d’art et d’essai, car avec 20 salles, certaines pourraient bien proposer ce genre de films.
Désormais, une situation de monopole sur le cinéma commercial à Saint-Etienne et une position de quasi-monopole sur la ville est en place. Avec 20 salles également, la Dijonnaise, qui dirige par ailleurs trois cinémas dans la capitale bourguignone, sera – à Saint-Etienne – à la tête du premier mégaplex de province ! 

Dernier point : Pathé-Gaumont précise que tous les emplois seront préservés. Les sept lettres rouges de Gaumont resteront en place jusqu’à la fin de l’année.

Crédit photo : Activ Radio