Départementales : ce qu’il faut retenir du second tour dans la Loire

Crédit photo : ACTIV RADIO 
Des panneaux électoraux à Saint-Etienne

Premier enseignement de ce second tour des élections départementales : la participation. Similaire à celle enregistrée dimanche dernier. Un peu plus d’un électeur ligérien (50,6%) sur deux s’est déplacé aux urnes.

Deuxième enseignement. Le Front National, qui envisageait la victoire dans quatre cantons, ne fera finalement pas son entrée au Conseil Départemental. Il a donc été battu dans les 9 triangulaires et les 9 duels où il était en lice, même si Sophie Robert, secrétaire départementale du FN dans la Loire, se félicite des scores enregistrés par son parti.

Artigues battu à droite, Tissot défait à gauche

Sur les 21 cantons du département, la droite et le centre l’emportent dans 14 et obtiennent donc 28 siège. La gauche gagne 7 cantons, soit 14 élus.

Sans surprise, le Président sortant UMP du Conseil Général a été réélu dans le canton du Pilat. Bernard Bonne devrait être candidat à la présidence du nouveau Conseil Départemental. Election qui se déroulera vraisemblablement, vendredi. Bernard Bonne se réjouit de ne voir aucun frontiste faire son entrée à l’assemblée départementale

Dans les six cantons de Saint-Etienne, le rapport de force est plus équilibré. On notera la réélection du socialiste Régis Juanico dans le secteur 5 dans un duel qui l’opposait au FN. Pour Régis Juanico, justement, la gauche a payé le fait d’être partie divisée dans de nombreux territoires et il faudra s’en souvenir en vue des régionales.

Dans le secteur 3, coup dur pour la majorité municipale en place. L’actuel premier adjoint de Gaël Perdriau, l’UDI Gilles Artigues, a été battu par le jeune socialiste Pierrick Courbon et sa binôme Arlette Bernard. Gilles Artigues était sous la précédente législature vice-président du Conseil Général.

Dans le Roannais, la gauche l’emporte dans les cantons de Roanne 1 et 2. Mais surprise dans le canton du Coteau. Le chef de file du groupe socialiste au Conseil Général, Jean-Claude Tissot, n’a pas été réélu. C’est l’UMP qui l’emporte dans ce canton.

Retrouvez ici tous les résultats, canton par canton

photo Activ Radio

 

 

 

Crédit photo : ACTIV RADIO Des panneaux électoraux à Saint-Etienne

Rédacteur en chef
Infos matinée