Départementales : la défaite de Gilles Artigues, un coup dur pour la majorité stéphanoise

Mairie de Saint-Etienne

14 cantons sur 21 pour la droite et le centre, soit 28 élus au Conseil Départemental. 7 cantons pour la gauche au sens large, soit 14 conseillers. Voilà à quoi ressemblera la nouvelle assemblée dans la Loire. Au milieu de cette large victoire de la droite et du centre, il y a une défaite qui ne passe pas inaperçue.

Dans le secteur 3 de Saint-Etienne, c’est un coup dur pour la majorité municipale en place, un an après l’élection de Gaël Perdriau. L’actuel premier adjoint au maire de Saint-Etienne, l’UDI Gilles Artigues, a été battu par le jeune socialiste Pierrick Courbon et sa binôme Arlette Bernard. Il y avait une triangulaire dans ce canton et pour Gilles Artigues , c’est avant tout le Front National qui l’a fait perdre.

Initialement, Gilles Artigues aurait dû affronter le socialiste Régis Juanico dans le secteur 5 mais il a préféré changer de territoire. Le centriste estime qu’on lui a fait un faux-procès.

Dans le camp des vainqueurs, on se félicite d’avoir su convaincre les électeurs. Ecoutez les réactions de Pierrick Courbon et d’Arlette Bernard

 

 

Rédacteur en chef
Infos matinée