Deux nouvelles évacuations de squats de Roms ce matin

ronhoteldeville-new.jpg

Ce matin deux nouveaux squats où dormaient des roms ont été évacués selon les associations de défense des famille de Roms, l’un se trouvait à Tardy, et au total, c’est entre 40 et 50 roms de plus qui se retrouvent à la rue après l’evacuation de vendredi qui concernait 135 personnes.

Les associations de solidarité avec les Roms s’insurgent contre l’expulsion de vendredi qui n’a, selon eu, pas réglé le problème, bien au contraire. A l’heure où une trentaine de Roms dorment dans des tentes place de l’Hotel de Ville, les associations demandent des solutions d’hébergement. Le collectif de soutien à ces famille Roms souhaiterait s’entretenir avec la Mairie mais affirme ne pas pouvoir prendre contact ni avec les services municipaux ni avec la police. Sur les 135 Roms evacués vendredi, 44 ont fait l’objet d’une mesure d’éloignement qui les oblige à quitter le territoire Français d’ici un mois. Dix adultes et huit enfants ont accepté une reconduite volontaire dans leur pays d’origine. Pour autant beaucoup des Roms evacués vendredi se retrouvent sans site où loger. Le terrain municipal duquel les roms ont été évacués est surveillé en permanence par un vigile pour éviter un retour des Roms dans ce quartier Montmartre.