Elections régionales : Najat Vallaud-Belkacem dans la Loire ce jeudi

Najat Vallaud Belkacem en déplacement dans le Puy-de-Dôme// Photo Facebook

L’ancienne ministre et candidate se déplace dans le Roannais. 

Une visite à Bussières au sein d’un foyer de vie, d’une maison de santé de Panissières sans oublier l’ESAT de Balbigny, Najat Vallaud-Belkacem est dans la Loire ce jeudi.

L’ancienne ministre est candidate pour les élections régionales de juin prochain en Auvergne-Rhône-Alpes. Elle conduit une liste qui regroupe le PS mais aussi le parti radical de gauche ou encore Cap écologie.

Donner des perspectives 

Najat Vallaud-Belkacem a notamment rencontré un restaurateur alors qu’une réunion pour évoquer la réouverture doit avoir lieu ce jeudi soir à l’Elysée. Pour elle, il est important de donner des perspectives pour les secteurs fermés depuis fin octobre :

« Il faut créer les conditions d’une réouverture sécurisée donc évidemment la question de la vaccination d’un maximum de personnes se pose. Ce qui est sûr c’est qu’il faut des perspectives, de l’anticipation, de la transparence sur ce qui nous attend. Je pense que les restaurateurs les premiers préfèrent avoir des indications claires que des dates qui changent tous les quinze jours. « 

Agir sur l’emploi et la formation 

Alors qu’elle affirme porter une alternative. Najat Vallaud-Belkacem a notamment indiqué vouloir agir sur l’emploi :

« On va avoir une crise économique dure en sortant de la crise sanitaire, des personnes vont se retrouver au chômage, des entreprises vont faire faillite. Il faut donc travailler dans la région pour soutenir les entreprises avec des fonds propres pour l’innovation, la relocalisation de l’activité et la création d’emploi. Il faut aussi former les gens à exercer des métiers nouveaux. Je veux multiplier par 5 le nombre de formations professionnelles. »

L’interview est à retrouver en intégralité ici :

Najat Vallaud Belkacem en déplacement dans le Puy-de-Dôme// Photo Facebook

  • Therias yves

    Non pas elle cette langue de bois au gouvernement elle réponde toujours à côté