Fête de la musique : les bars pourront fermer à 1h30 dans la Loire

Bar illustration @Pixabay

La fête de la musique, c’est ce lundi ! La préfecture de la Loire a tenu à rappeler quelques règles mises en place pour cette journée festive. 

Concerts en extérieur 

Concernant les concerts tout d’abord, ils sont interdits si ces derniers sont organisés de manière impromptue sur la voie publique.

En revanche, l’organisation de concerts, de spectacles ou la diffusion de musique sur les terrasses des débits de boissons et des restaurants est autorisée sous réserve de ne pas entraîner de regroupement autre que les personnes assises en terrasse (attroupements autour des terrasses, etc).

Les ligériens peuvent aussi profiter des concerts organisés dans les ERP, en intérieur ou en plein air (parcs, jardins, etc). Mais attention, le public doit être exclusivement assis.

Les bars ouverts jusqu’à 1h30

Exceptionnellement, la fermeture des débits de boissons et restaurants est repoussée à 1h30 du matin dans l’ensemble du département, pour cette soirée de la fête de la musique. Les concerts, y compris diffusion de musique, ou spectacles qui seraient organisés au sein de ces établissements (à l’intérieur ou sur les terrasses) devront donc se terminer à 01h00.

Les bars et restaurants, comme les autres établissements accueillant du public, doivent appliquer la réglementation en vigueur (jauge, service exclusivement assis, etc) précise la préfecture de la Loire.

Pas d’alcool sur la voie publique 

Enfin, la consommation d’alcool est interdite sur les voies et espaces publics de l’ensemble du département de la Loire du lundi 21 juin 2021 à 18h00 au mardi 22 juin 2021 à 06h00, à l’exception du service en places assises sur les terrasses des débits de boissons et restaurants autorisé jusqu’à 01h30.

Forces de l’ordre mobilisées ce lundi soir 

Pour faire respecter ces mesures, les forces de l’ordre seront déployées et les éventuelles infractions feront l’objet de verbalisations.

Il est rappelé que le non-respect des mesures barrières entraîne une amende de 135€ pouvant aller pour les récidivistes jusqu’à 3750€ passible de 6 mois d’emprisonnement. Les établissements recevant du public dans lesquels le protocole sanitaire n’est pas respecté s’exposent à une fermeture.

Bar illustration @Pixabay

Journaliste
Infos après-midi