Génilac : l’histoire d’un traiteur pas si intraitable

7670865912_mariage-rate

Un traiteur, basé à Genilac près de Rive-de-Gier, est accusé d’avoir « planté » plusieurs couples qui devaient se marier avec lui, 24 heures avant le jour J. Le nombre de victimes n’est pas connu précisément, mais au moins cinq familles ont dénoncé les agissements de cet organisateur de fêtes qui, au dernier moment, s’est déclaré dans l’impossibilité d’honorer ses prestations alors que des acomptes avaient été versés.

A chaque fois, le même scénario : les futurs mariés étaient avertis par SMS du dépôt de bilan du traiteur. La rédaction d’ACTIV a réussi à contacter un Ligérien, victime présumée de ce traiteur peu scrupuleux.

« Il nous a vendu du rêve », témoigne une victime présumée

Benjamin devait se marier samedi dernier à Saint-Etienne avec ce traiteur. Rien ne laissait présager, au premier abord, une telle situation

Adieu donc repas, décoration de la salle et fleurs… Une solution de repli a été trouvée en urgence et le mariage a pu avoir lieu samedi. Les acomptes, eux, avaient été encaissés très rapidement comme le souligne Benjamin

Le couple espère bien récupérer les sommes d’argent déboursées via une action devant la justice. Benjamin et sa femme ont déposé une main courante au commissariat de Saint-Chamond, et avaient rendez-vous ce mardi matin, selon nos informations, avec le procureur de Saint-Etienne. Mais au-delà du préjudice financier, il y a surtout une fête de gâchée.

Quant au traiteur, également proviseur adjoint dans un collège de Firminy, il est introuvable depuis la semaine dernière. Il s’est mis en arrêt maladie. Une page Facebook a été créée pour que les victimes présumées puissent s’organiser et entrer en relation.

Photo DR

 

Rédacteur en chef
Infos matinée