La Région au chevet des petites communes…

Photo ACTIV RADIO

Accompagner les EPCI, autrement dit les communautés de communes, voilà l’objectif de la Région Auvergne-Rhône-Alpes avec les Contrats Ambition Région. Des contrats mis en place pour relancer l’investissement public local et donc donner un coup de pouce financier aux collectivités.

Dans la Loire, neuf EPCI sont éligibles à ce dispositif, hormis Saint-Etienne métropole. Deux viennent officiellement de s’engager, le Pilat Rhodanien (535.000 Euros sur 3 ans) et Loire Forez (4,7 Millions d’Euros sur 3 ans). Personne n’est oublié, de la plus petite commune à la plus grande souligne la Région. Mais tout cela est possible grâce aux économies réalisées comme le souligne Brice Hortefeux, vice-président du conseil régional. Il est venu à Montbrison signer ce contrat

…mais rien pour les quartiers en difficulté

Ces Contrats Ambition Région, c’est bien. Mais ce n’est pas là que doit aller l’argent dit l’opposition de gauche au conseil régional. Le conseiller régional PS, élu à Feurs, Johann Cesa a ressorti sur les réseaux sociaux une lettre de l’ancien président de Région Jean-Jack Queyranne adressée à Gaël Perdriau, en 2015.

Il était annoncé la mobilisation de plus de 130 Millions d’Euros pour les quartiers repérés par l’Anru, l’Agence nationale pour la Rénovation Urbaine. Firminy, La Ricamarie, Le Chambon-Feugerolles étaient concernés. Un tiers de cette enveloppe n’a pas été utilisée. Du coup, les récents propos de Laurent Wauquiez sur les « quartiers perdus de la République » font bondir Johann Cesa

Depuis la polémique déclenchée par Laurent Wauquiez, de nombreux élus de gauche ont interpellé le président de Région sur Twitter avec un hashtag, « Wauquiez, rends l’argent aux quartiers ».

 

Photo ACTIV RADIO