Le CHU de Saint-Etienne poursuit ses recherches sur les ronfleurs

28 septembre 2015 à 12h40 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO
Ronflement, apnée du sommeil… Des nuisances qui peuvent parfois être annonciatrices de pathologies. Le CHU de Saint-Etienne poursuit son travail de recherche auprès de 80 ronfleurs volontaires. Il avait lancé un appel il y a quelques semaines déjà.
L’objectif : constater l’impact de l’activité physique sur ces ronflements et apnées. Explications et premiers constats avec le professeur Frédéric Roche, médecin du centre VISAS (Vieillissement, Système nerveux Autonome et troubles du Sommeil

[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/225908026" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]

Trop alcoolisé, trop enrhumé : voilà des états qui facilitent les ronflements. Pour beaucoup de Français, c'est un problème récurrent. Outre ces facteurs temporaires, certaines de nos habitudes sont aussi à surveiller. Lesquelles ? Le professeur Frédéric Roche nous répond

[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/225908025" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]

Si vous ronflez et que vous souhaitez vous porter volontaire  pour ces expériences vous pouvez appeler le 04 77 82 91 09

Sujet signé Etienne Jacob