Les polices municipales interdites d'utiliser des caméras-piétons ?

23 février 2016 à 16h03 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO
Zoom sur les caméras-piétons : un dispositif expérimenté depuis près de 3 ans en France et en voie de généralisation. A Roanne, les policiers municipaux en sont par exemple équipés depuis quelques mois.

Ce qu'il manque, c'est un cadre juridique. D'ailleurs, un projet de loi est en procédure accélérée actuellement à l'assemblée nationale. Le texte fixe l'utilisation de ces caméras-piétons uniquement par la police nationale et de la gendarmerie. Les policiers municipaux et gardes-champêtre n'y figurent pas. Ce que regrette Cédric Renaud, président l'association nationale des cadres territoriaux de la sécurité (ANCTS) dont le siège est à Saint-Etienne

[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/248474410" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]

Propos recueillis par Marie Dufour

Portée par les agents au niveau de la poitrine, cette technologie est surtout destinée à fournir des preuves en cas de procédure judiciaire, s'il s'agit de mettre en cause un citoyen ou un fonctionnaire.