Les Verts loin du compte

ASSE REIMS KMP 004

Dans un match à leur portée sur le papier, les joueurs de l’AS Saint-Etienne ont été beaucoup trop mous pour espérer quoi que ce soit. Et la fatigue accumulée lors d’un tunnel de 7 matchs en 21 jours ne suffira pas à expliquer toute l’apathie stéphanoise. Dans une première mi-temps très moyenne les Verts ont été avertis à plusieurs reprises du fait que Delors était le danger numéro 1 de Caen ; il était le seul dans le premier acte à se procurer des occasions seul.

Les Verts eux subissait la rencontre en dégageant l’impression de ne pas vraiment craindre l’adversaire du jour, de ne pas le respecter. Un complexe de supériorité ? Peut-être au regard de l’indigence technique de la ligne d’attaque Béric- Baebeck- Monnet Paquet. Mais à jouer avec le feu on se brule et les Verts ont encaissé un but sur une contre bien mené par Ferret et conclu par Delors (60ème).

Les verts ont ensuite essayé de réagir et se sont montrés dangereux en vain, mais il n’est jamais trop tard pour apprendre. La leçon du jour : On ne gagne pas un match de football en jouant 15 minutes ! (A moins d‘avoir Lewendovski dans ses rangs ce qui est très loin d’être le cas de l’ASSE)

Les réactions d’après match : 

Journaliste
Commentateur sportif