Loire : les collégiens formés aux gestes qui sauvent

21 février 2017 à 8h30 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO
Apprendre les gestes qui sauvent. C’est l’objectif du SDIS de la Loire et de l’Éducation nationale qui viennent de signer un partenariat. Un contrat qui obligera tous les élèves de troisième des collèges du département à suivre une formation de secourisme.

Au total, ce sont 6.000 élèves ligériens qui sont concernés par cette formation. À terme, ils obtiendront soit le diplôme PSC1 pour 3300 d’entre eux, soit une sensibilisation de deux heures aux « gestes qui sauvent » pour les 2.700 restants.  Avec des gestes nouveaux à apprendre liés aux risques d’attentats comme l’explique le sergent-chef Charnay, chargé des formations 

[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/308788120" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]

Et les collégiens, eux, sont conscients de l’importance de ces gestes qui peuvent sauver des vies. Paroles d’élèves au collège Louis-Grüner de Roche-la-Molière

[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/308787958" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]

Palier le manque de sapeurs-pompiers volontaires


Mais derrière cette formation se cache également un autre aspect. Il s’agit de créer des vocations. Car depuis quelques années, le nombre de sapeurs-pompiers volontaires est en baisse constante en France, même si les effectifs de la Loire semblent rester stables. Le colonel René Dies, directeur départemental des services d’incendie et de secours

[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/308788201" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]

Sujet signé Guillaume Drevet