Manifestation : 200 à 300 retraités descendent dans la rue à Saint-Etienne

Photo Activ

Les retraités ont, une nouvelle fois, fait pression sur le gouvernement ce jeudi matin. Dans la Loire il y avait deux rassemblements : à Saint-Etienne et Roanne.

Non aux choix budgétaires du gouvernement

Les neuf syndicats et associations de retraités déjà à l’origine des manifestations de septembre 2017, mars et juin dernier, ont convoqué cette quatrième journée de mobilisation générale. Leur première revendication reste l’annulation de la hausse de la CSG, entrée en vigueur en janvier et non compensée pour environ 60 % des 16 millions de retraités, qui financent ainsi les baisses de cotisations pour les salariés.

Leurs témoignages

Dans le cortège stéphanois, ACTIV a rencontré plusieurs ligériens venus défendre leurs droits. Alice, infirmière à la retraite depuis le début de l’année, perd 500 euros par an environ : « il faut que la politique change. » Andrée, stéphanoise, perd 84 euros par mois : « le pouvoir d’achat baisse, les produits augmentent… On nous demande de manger des légumes mais encore faut-il pouvoir se les payer ».  Claude de Villars a entre 800 et 1000 euros de moins dans le porte monnaie par an : « je manifeste surtout pour une société solidaire, ou encore pour lutter contre la retraite à point qui va pénaliser nos enfants et petits-enfants ».

Photo Activ

Journaliste