Nîmes 1-1 ASSE : Les Verts ne tiennent pas la distance

Les Verts ont une nouvelle fois perdu l'avantage qu'ils avaient pris dès la première minute. Match nul 1-1 à Nimes, après une perte de balle de Selnaes au milieu.
crédit photo : asse.fr

À l’instar de la rencontre face à Rennes, les Verts n’ont pas réussi à tenir le score, après avoir pourtant ouvert la marque dès la première minute. Ils ont beaucoup subi les coups de butoir gardois et ont paru beaucoup trop empruntés au moment d’attaquer en fin de match.

Tout avait si bien commencé…

Le match avait pourtant débuté sous les meilleures auspices, avec un beau mouvement initié par Selnaes, relayé par Nordin, qui décalait Debuchy, dont le centre trouvait la tête rasante au premier poteau de Cabella (1-0, 40è seconde). Mais un peu comme face à Rennes, ils laissaient des espaces coupables aux Gardois, qui s’essayaient à la frappe en dehors de la surface de Ripart (6′) et Briançon (8′). Mais Sainté laissait passer sa chance de faire le break, sur un très beau travail de KMP et une sortie hasardeuse de Bernardoni, Khazri était servi à 10 mètres du but vide, mais sa frappe était détournée sur sa ligne par Briançon (10′). Un penalty aurait même pu être accordé aux Verts, si François Letexier avait mieux jugé la sortie de Bernardoni, qui projetait Khazri au sol en le poussant des deux mains dans les 16 mètres.

Les vagues rouges incessantes en deuxième mi-temps

Malgré une frappe de Nordin, bien captée par Bernardoni (52′), les Verts pliaient de nouveaux face aux multiples attaques nîmoises dans le second acte. Le show Bouanga débutait, et le Gabonais faisait toujours le même numéro en partant de la gauche, pour piquer dans l’axe et frapper au terme d’un une-deux avec les milieux gardois (55′, 67′ avec une frappe sur la transversale). Mais ce qui parait inquiétant surtout, c’est que le milieu a deux des Nîmois (Savanier et Valls) tenait en respect leurs homologues stéphanois. Et il ne fallait que 4 minutes à Alioui pour aller égaliser. Sur un ballon perdu grossièrement par Selnaes, dans le camp nîmois, la contre attaque était lancée par Bozok, qui ouvrait dans la profondeur pour Alioui, qui laissait Perrin sur place pour battre Ruffier à ras de terre (1-1, 73′). Les Verts prenaient un coup sur la tête et se montraient beaucoup trop tendres et impuissants dans leurs phases offensives pour espérer reprendre l’avantage.

 

Avec ce nouveau match nul après avoir ouvert la marque, les Verts montrent encore une fois que le sursaut collectif n’est pas arrivé sur tout un match. Les Verts continuent leur surplace en championnat (6è avec 17 points), et devront être plus déterminés pour se qualifier mercredi en Coupe de la Ligue…de nouveau aux Costières.

Les Verts ont une nouvelle fois perdu l'avantage qu'ils avaient pris dès la première minute. Match nul 1-1 à Nimes, après une perte de balle de Selnaes au milieu. crédit photo : asse.fr

Journaliste