Plusieurs hommages à Arnaud Beltrame ce mercredi dans la Loire

IMG_0530

La France a rendu hommage à son « héros » ce mercredi matin…  Le colonel Arnaud Beltrame, 44 ans. Ce gendarme, inconnu il y a encore une semaine, tué par un terroriste, après avoir échangé sa place avec une otage du Super U de Trèbes vendredi dernier dans l’Aude.

Une cérémonie présidée par le Chef de l’Etat Emmanuel Macron s’est tenue en fin de matinée aux Invalides, à Paris. En présence des anciens présidents François Hollande et Nicolas Sarkozy. On a aperçu également le président de la Région Auvergne Rhône-Alpes et de LR Laurent Wauquiez, Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon, les principaux leaders de l’opposition.

Emotion vive dans les rangs des forces de l’ordre ligériennes

Dans les casernes de gendarmeries, partout les même scènes ce matin. Des militaires figés, dans le silence, le temps d’un moment de recueillement. C’était le cas à la caserne de gendarmerie Bergson.
Moment d’émotion également, devant le commissariat de Roanne. Egalement devant le commissariat Fauriel à Saint-Etienne, où 150 policiers se sont rassemblés. Les policiers ont tenu à être solidaires de leurs collègues gendarmes… Noëlle Deraime, la directrice de la sécurité publique de la Loire au micro ACTIV de Léa Dusson

tweet

 

Les personnels de la Préfecture et du Département de la Loire se sont aussi rassemblés dans la cour de l’hôtel du département. Minute de silence observée aussi dans les casernes de pompiers du département où les drapeaux ont été mis en berne. A Saint-Etienne, les agents municipaux ont été eux aussi appelés à respecter une minute de silence. Le maire Gaël Perdriau a respecté un moment de recueillement aux côtés du Consul du Japon qu’il recevait au même moment à l’Hôtel de Ville.

Ecoutez notre édition spéciale à 12h10, avec notre invité, le colonel Romain Pascal, commandant du groupement de gendarmerie de la Loire

Rédacteur en chef
Infos matinée