Plusieurs policiers ligériens étaient à Paris pour manifester avec leurs collègues

27 avril 2017 à 13h32 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

Plusieurs milliers de policiers, dont quelques-uns venus de la Loire, ont battu le pavé mercredi à Paris. Ils ont manifesté jusque sur les Champs-Elysées.  Un moment de recueillement a été respecté à la mémoire de Xavier Jugelé, le policier abattu la semaine dernière par un terroriste.

Alliance ne veut pas tout mélanger


Une manifestation à laquelle le syndicat de police Alliance n’a pas souhaité participer. Selon Pierre Tholly, secrétaire régional en Auvergne-Rhône-Alpes, il ne faut pas tout mélanger

[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/319700795" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]

Plus de moyens et de meilleurs conditions de travail


Parmi les revendications, les policiers demandent du matériel plus efficace et une meilleure protection juridique concernant la règle sur la légitime défense

[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/319700791" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]

Une autre mesure s’ajoute à ces revendications : l'augmentation nette de 150 euros par mois du salaire des gardiens de la paix, ainsi que la possibilité de « passer à un rythme de travail qui leur permet d'avoir un week-end sur deux, contre un sur six actuellement », conclut Pierre Tholly.

Sujet signé Léa Dusson