Procès Marin : 14 ans de réclusion requis contre l’agresseur

Dernier jour du procès à huis-clos de l’agresseur de Marin devant la Cour d’Assises des Mineurs de Lyon. Les débats s’accélèrent et après l’audition des experts et la plaidoiries des parties civiles, le parquet a formulé ses réquisitions.

L’excuse de minorité n’a pas été retenue

14 ans de prison ont été requis et l’excuse de minorité n’a pas été retenue. Ce qui veut dire que la cour n’a pas été sensible au fait que l’agresseur avait moins de 18 ans au moment des faits, sinon la peine encourue aurait été divisée par deux Les explications de l’avocat de la mère de Marin, Me Frédéric Doyer :

Le verdict est attendu ce soir.

Journaliste