Qu'est-ce-qu'un verbicruciste ? Réponse avec Philippe Imbert, professionnel dans le Forez !

26 avril 2017 à 8h30 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO
Après vingt minutes d'échange, vous n'avez qu'une envie : prendre une grille de mots croisés et ne plus rien entendre. Philippe Imbert, installé à Saint-Martin-Lestra près de Feurs, est verbicruciste professionnel depuis 20 ans. Ce passionné des jeux de mots, vif et précis, n'est pas prêt de s'arrêter. Rencontre.

Le mélange de l'humour et de l'esprit


Philippe se cachait, crayon à la main, dans les rouleaux de tissu de son usine de textile à Panissières pour "jouer". En 1997, à 35 ans, il réalise sa première grille de mots croisés. Attention, il est verbicruciste... à ne pas confondre avec le cruciverbiste, celui qui "consomme" les grilles ! Son savoir-faire : réaliser des définitions de mots, qui ne doivent pas ressembler à "celles du dictionnaire" ! Cet habillage est un savoureux mélange d'humour et d'esprit, selon le ligérien de 55 ans, qui pense, avant tout, à régaler ses lecteurs.

1 à 2 grilles par jour en moyenne


La clé : être judicieux, concis et inventif. Philippe Imbert se nourrit du quotidien. Exemple avec la télécabine : "Dans ma tête, j'ai pensé à ma femme qui cuisine... et la définition est devenue la suivante : idéale pour monter les œufs en neige !" L'amoureux des mots travaille à domicile pour des revues d'entreprise, des magazines de collectivités territoriales, ou la presse régionale. Sa spécialité : les grilles à thème comme le Tour de France ou le festival de Cannes à paraître prochainement.

[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/319406379" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]