Roanne : la relaxe pour le conducteur qui avait adressé un doigt d'honneur à un radar

24 avril 2018 à 15h49 par Fabien Zaghini

ACTIV RADIO
Pas de jurisprudence : le conducteur de Régny poursuivi pour avoir adressé un doigt d'honneur aux radars fixes qui l'avaient flashé à Saint-Forgeux-Lespinasse et Bessay-sur-Allier a été relaxé pour les faits d'outrage à une personne chargée d’une mission de service public. Les faits remontent au 22 mai 2015 et étaient jugés ce mardi par le tribunal de Roanne. le contrevenant a été condamné à 800€ d'amende dont 600€ avec sursis pour usurpation de plaques d'immatriculations dans la même affaire, mais n'a donc pas écopé des 2 à 4 mois de prison ferme requis par le parquet pour avoir «par extension» outragé les fonctionnaires rennais chargés d'identifiés les conducteurs flashés.

La réaction de son avocat, Maitre Jamel Mallem :



A noter que plusieurs médias nationaux avaient fait le déplacement en raison de la portée qu'aurait eu une jurisprudence dans ce type d'affaire.