Saint-Etienne : des vœux sur fond de malaise social

La CGT adresse ses vœux à Gaël Perdriau… Et elle le fait non pas en lui envoyant une jolie carte mais par le biais d’un communiqué au ton plutôt salé. Alors que le maire de Saint-Etienne et président de l’agglo doit présenter ses vœux au personnel vendredi, le syndicat se demande ce que l’élu peut bien leur souhaiter, puisqu’il « participe à la campagne des présidentielles pour supprimer 500.000 postes de fonctionnaires ». Référence faite au soutient de Gaël Perdriau à François Fillon. Et en 2017 comme en 2016, la CGT continue de dénoncer une dégradation du service public et des conditions de travail. Le syndicat demande au maire de Saint-Etienne l’ouverture de réelles négociations alors que le dialogue social est en échec, dit-il.

Rédacteur en chef
Infos matinée