Une enquête ouverte suite à une lettre mettant en cause N. Lelandais

Photo Facebook

Nordahl Lelandais est à nouveau au cœur de l’actualité ce jeudi. Le parquet de Grenoble vient d’ouvrir une enquête après la découverte d’une lettre anonyme, mettant en cause l’ancien maître-chien. 

Retrouvé mort en octobre 2012

Tout part d’une lettre anonyme, selon les informations de l’hebdomadaire Marianne,  postée le 9 février dernier, en plein procès du meurtre de Maëlys. Le courrier est arrivé au siège de l’association Assistance et recherche de personnes disparues (ARPD).

L’auteur du courrier anonyme se présente comme étant un ancien ami de Nordahl Lelandais, qu’il aurait connu en 2012 « par l’intermédiaire des chiens ». Dans cette fameuse lettre, ce dernier rapporte une scène qui se serait déroulée en 2012, au cours de laquelle Nordahl Lelandais aurait « lâché » ses chiens sur un homme, aux abords d’un foyer pour adultes handicapés, dans le massif de la Chartreuse. Une scène à laquelle l’auteur de la lettre aurait assisté.

Les enquêteurs font alors le rapprochement avec la disparition à cette période là d’un homme autiste de 42 ans, Loïc Guérin. Son corps avait été retrouvé au pied d’une barre rocheuse un mois plus tard, en octobre 2012. Sa mort avait été classée comme accidentelle.

Le parquet de Grenoble a confié une enquête à la section de recherches de la gendarmerie de Grenoble. L’enquête va donc devoir déterminer si un lien existe entre la mort de Loïc Guérin et l’ancien militaire, condamné pour le meurtre de  la petite Maëlys.

Photo Facebook

Journaliste
Infos après-midi