Peine pour harcèlement contre l’ancien directeur de l’office du tourisme ?

20 000 euros d’amende et 2 ans de prison avec sursis… C’est selon La Tribune-Le Progrès, la peine qui a été requise à l’encontre de l’ancien directeur de l’office du tourisme de Saint-Etienne entre 2007 et 2010. Selon quatre salariés qui ont porté plainte, Benoit Remy se serait rendu coupable d’harcèlement moral, entretenant des relations avec deux collaboratrices tançant les uns, isolant les autres. Le jugement est attendu le 25 juillet.

Journaliste
Commentateur sportif