USA : Joe Biden officiellement investi ce mercredi

Capture d'écran Twitter Joe Biden

La prestation de serment doit avoir lieu à 12h à Washington, 18h, heure française. Joe Biden devient ce mercredi le 46e Président des Etats-Unis. 

Il va devenir le plus vieux Président des Etats-Unis, à 78 ans, Joe Biden doit prêter serment ce mercredi au Capitole à Washington. Une prestation de serment à midi (18h heure française) au même endroit que là où ont éclaté des heurts le 6 janvier dernier. Des militants pro-Trump avait fait irruption dans le Capitole. Des heurts qui ont fait 5 morts.

Forcément, l’investiture de Joe Biden s’annonce sous tension. Josh Chotiner est américain, il travaille à Saint-Etienne, selon lui l’investiture pourrait connaître des tensions :

Pour les partisans de Trump, il a remporté l’élection. Donc l’investiture c’est le pays qui accepte la victoire de Joe Biden. Je pense donc qu’il va y avoir des manifestations pour se montrer solidaire de Trump et contester le résultat.

20 000 soldats de la garde nationale ont été déployés pour l’investiture ce mercredi. Le climat s’annonce sous-tension selon Josh

Je pense qu’il y a des risques de violences. A Washington, il y a des militaires et des soldats pour assurer la sécurité de cette passation de pouvoir. Mais je pense qu’on n’est pas à l’abri de débordements.

Et Joe Biden c’est un nouveau président après 4 ans de mandature sous Trump.

Il incarne une chance de régler les problèmes qu’on a en termes d’image à l’international mais aussi ressouder les liens entre les Américains. Ces 4 ans ont montré à quel point on est divisés.

Une passation de pouvoir sans Donald Trump

Malgré cela, l’investiture se fera sans le Président sortant c’est une première dans l’histoire des Etat-Unis. Donald Trump quitte Washington pour prendre la direction de la Floride. Donald Trump a toutefois souhaité bonne chance à son successeur sans jamais le mentionner.

Donald Trump gracie 73 personnes 

Comme le permet son mandat, Donald Trump a gracié 73 personnes ce mercredi notamment son ancien conseiller Steve Banon. Il avait notamment été accusé de détournement de fonds destinés a la construction du mur entre les Etats-Unis et le Mexique. Les charges à son encontre sont désormais abandonnées.

Capture d'écran Twitter Joe Biden