Vente interdite sur internet, numéro vert … 121 propositions pour améliorer la condition animale

Crédit Photo @ksuksa

Plusieurs dizaines de milliers d’animaux sont abandonnés chaque année en France, d’autres meurent maltraités par leur maître.

Pour lutter contre ce fléau, le député des Alpes Maritimes, Loic Dombreval a remis ce mardi 121 propositions au premier ministre.

Un numéro vert pour signaler les actes de maltraitance 

Parmi ces pistes, il est proposé la création d’un numéro vert dédié au signalement d’actes de maltraitance. Une nécessité selon Victoria Decousus, présidente de l’association stéphanoise de défense de l’environnement et des animaux Rando pour la planète :

« Le numéro vert c’est vraiment une bonne chose, ce sera des gens qui seront disponibles uniquement et entièrement pour les animaux. Concrètement, ça peut sauver des vies ».  

Autre proposition faite par le député Loic Dombreval : l’obligation de posséder une attestation de connaissances minimales pour détenir un animal :


 

Faire interdire la vente de chiens et chats sur les foires et les expos 

L’une des propositions se concentre tout particulièrement sur la vente des chiens et des chats en animalerie, ou sur les foires et les expositions. Une vente que voudrait faire interdire le député, tout comme Victoria Decousus :

« Il y a des gens qui viennent, qui ont fait un achat compulsif, qui ont acheté le petit chiot, et puis ils nous l’amènent à la SPA en disant finalement j’en veux plus (…) Les gens qui vont au salon du chiot, ça joue sur l’affectif. Ce n’est pas une décision qui est murement réfléchie ». 

Sans oublier la vente d’animaux sur les sites généralistes, comme le bon coin :

En France, près d’une personne sur 2 possède un animal de compagnie à la maison, 2 foyers sur 3.

Crédit Photo @ksuksa

Journaliste
Infos après-midi