2 000 euros requis contre les 5 cégétistes

16 octobre 2012 à 10h21 par La rédaction

500 personnes se sont réunies ce lundi devant le palais de justice de Lyon où se déroulait le procès en appel des 5 cégétistes roannais poursuivis pour des tags inscrits sur les murs de la sous-préfecture de Roanne en pleine contestation contre la réforme des retraites.

L'avocat général a requis 2 000 euros d'amende à leur encontre, soit la sanction dont ils avaient écopé en première instance. La décision sera rendue le 19 novembre.