50 000 Ligériens célèbrent l'Aïd El Kebir

15 octobre 2013 à 11h55 par La rédaction

C'est, ce mardi, un jour de fête dans le calendrier musulman.

Les quelque 50 000 fidèles du département de la Loire célèbrent l'Aïd El Kebir, un des deux fêtes les plus sacrées de l'Islam. Et comme le veut la tradition, un mouton doit être sacrifié pour être dégusté en famille ou entre amis.
Ce sacrifice est très encadré par les autorités. La réglementation est stricte car, dans la Loire, ce sont entre 2 000 et 2 500 ovins qui seront consommés aujourd’hui.
Interdiction donc de sacrifier la bête soi-même pour des raisons sanitaires évidentes. Mais pour Aldo Oumeden, le porte-parole de la grande mosquée de Saint-Étienne, les fidèles sont obligés de se rabattre vers les lieux d'abattages du Rhône et de Haute-Loire puisque la Loire ne dispose à ce jour d’aucun abattoir d’ovins. Ce qui pousse certains à avoir recours à la filière clandestine.
Ces derniers risquent 6 mois d’emprisonnement. Pourtant, l’abattoir de Charlieu, un dispositif de réservation de moutons avait été mis en place mais faute de commande suffisante, l’opération a été annulée. les autorités religieuses travaillent à améliorer le dispositif de communication dans les mosquée ligériennes.
La direction des populations rappelle que des contrôles seront effectués ce mardi dans la Loire, notamment dans le Roannais.