A45, mauvaises odeurs... Les habitants de La Talaudière se mobilisent

1er février 2017 à 9h15 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO
Le projet d’autoroute A45, la circulation dense en centre-ville, les mauvaises odeurs régulières... Autant de problèmes auxquels souhaite faire face l’association « Vivre à La Talaudière », tout juste créée par une vingtaine d’habitants de la ville.

Parmi les membres de cette association, des habitants lambda mais aussi des membres de la mairie. Ces derniers sont présents en tant qu’élus mais avant tout en tant que citoyens. Car cette association, c’est surtout une initiative citoyenne. C’est ce qu’explique Ramona Gonzalez-Grail, maire  de La Talaudière

[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/305391824" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]

Un combat contre les mauvaises odeurs


Ce qui a surtout motivé la création de « Vivre à La Talaudière », ce sont les mauvaises odeurs qui envahissent régulièrement la ville depuis plus de deux ans maintenant. Dans le collimateur des habitants : le Pôle de la viande, une zone industrielle dans le secteur de l’agroalimentaire. Les Talaudièrois ne supportent plus ces nuisances olfactives. C’est le cas de Jean-Paul Auguste, vice-président de l’association 

[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/305391790" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]

L’association compte bien se faire entendre par les industriels du Pôle de la viande. Seulement deux semaines après sa création, ses membres ont déjà prévu de manifester devant les entreprises le 10 février.

ACTIV RADIO