Affaire de chantage à la vidéo intime : Gilles Artigues va déposer plainte

29 août 2022 à 7h18 par Clémence Dubois Texereau

Gilles Artigues
Crédit: Photo Twitter Gilles Artigues

L'annonce a été faite par le biais de son avocat.

Il va porter plainte contre X et contre Sami Kéfi-Jérôme pour guet-apens en bande organisée financé par des fonds publics, et non-dénonciation de délit ou crime, menaces et chantage. Gilles Artigues va déposer une plainte dans l'affaire du chantage à la vidéo intime révélée par Médiapart vendredi dernier. Annonce faite par son avocat qui affirme au journal Le Monde avoir des éléments attestant de menaces. 

L'affaire elle, on le rappelle, remonte à 2014. L'ancien adjoint à la mairie de Saint-Etienne aurait été filmé avec un escort. La rencontre aurait été organisée par Sami Kéfi-Jérôme et son ex-compagnon Gilles Rossary-Lenglet. La vidéo avait en fait pour but de limiter l'influence politique de l'adjoint. 

Sami Kéfi-Jérôme suspendu de ses fonctions à la Région

Conséquence de cette affaire, Sami Kéfi-Jérôme, conseiller régional aux affaires digitales à la Région a été suspendu de ses fonctions. Annonce faite par le Président de Région Laurent Wauquiez ce weekend. 

Gaël Perdriau conteste toute notion de chantage

Interviewé ce weekend, Gaël Perdriau lui affirme "contester formellement" avoir eu connaissance de ces images et tout chantage envers Gilles Artigues. Il indique également se réserver la possibilité de porter plainte après la publication de l'enquête.