Affaire de prise illégale d'intérêts : relaxe pour Nicolin et Sphère publique

16 septembre 2015 à 14h38 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO
Yves Nicolin a été disculpé… Le Tribunal correctionnel de Paris a rendu son jugement ce matin jugement dans l’affaire de prise illégale d’intérêts pour laquelle le député-maire « Les Républicains » de Roanne, comparaissait. L'affaire portait sur plusieurs marchés passés avec une société de communication, en 2004 durant le premier mandat d'Yves Nicolin à la mairie de Roanne. La justice a estimé que les faits étaient prescrits. Etienne Jacob a joint Yves Nicolin au téléphone… Le maire de Roanne fait part sur ACTIV de son soulagement

[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/224107696" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]

Le patron de la société Sphère Publique Edmond Houta, proche d’Yves Nicolin, a lui aussi été relaxé. La justice a estimé que les liens entre les deux hommes n’étaient pas une preuve suffisante pour reconnaitre le délit de favoritisme.