Affaire Romeyer-Carvalho : l’AS Saint-Etienne réagit à l’article du quotidien l’Equipe

29 avril 2016 à 17h32 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO
L’AS Saint Etienne réagit à l’article du quotidien l’Equipe ce vendredi. Une double page (photo ci-dessous) qui revient sur le conflit entre le président Roland Romeyer et Adao Carvalho, un industriel ligérien, de Veauche. Selon la direction du club dans un communiqué, contrairement à ce qui est écrit, ce dernier n’a jamais été directement actionnaire du club. Le litige l’opposant à Roland Romeyer n’est que la conséquence de la condamnation pénale d’Adao Carvalho par le tribunal correctionnel de Lyon en 2014 et de la liquidation de la société de droit luxembourgeois, SETCAR INVEST, dont il était l’associé. Le tribunal de commerce de Saint-Etienne devra désormais trancher la question relative au sort des parts détenues par SETCAR INVEST dans le capital de la société CROISSANCE FOOT. Une audience est bien prévue fin mai devant le tribunal stéphanois.

ACTIV RADIO

Roland Romeyer pourrait-il perdre sa place ?


Roland Romeyer s’était allié à Adao Carvalho en 2004 pour devenir l'égal de Bernard Caïazzo au capital du club. Sauf que Carvalho a eu des ennuis judiciaires qui avaient à l’époque gelés ses parts… Selon l’Equipe, il veut obliger Romeyer à modifier les statuts du club pour pouvoir revendre ses parts à un certain Laurent Roussey, limogé de son poste d’entraîneur des Verts en 2008. Le président Romeyer pourrait-il perdre sa place ? C'est ce que sous-entend l'Equipe dans ses colonnes. Si Carvalho gagne son procès, et récupère ses parts, 22% de l'ASSE, il sera en mesure de nommer ses représentants au conseil de surveillance. Romeyer deviendrait alors minoritaire.