Agression sexuelle : l'enquête contre Jean-Jacques Bourdin classée sans suite

8 avril 2022 à 20h58 par Léa Dusson

ACTIV RADIO

L’enquête pour agression sexuelle visant Jean-Jacques Bourdin a été classée sans suite ce jeudi pour prescription de l’action publique, selon le parquet de Paris.



Prescription 


Quelques temps après l'ouverture de cette enquête et le début des investigations, Jean-Jacques Bourdin avait été écarté de BFMTV et RMC, le 23 janvier dernier.


Le journaliste explique ce vendredi avoir "toujours contesté les faits qui m'étaient reprochés". 


Jean-Jacques Bourdin était accusé par l'une de ses anciennes collègues, Fanny Agostini. Elle avait révélé dans Mediapart qu'elle était à l'origine d'une plainte. La journaliste l'accusait d'avoir essayé de l'embrasser de force dans une piscine alors qu'ils étaient en déplacement professionnel en Corse, et de lui avoir envoyé des messages "insistants" par la suite.


Une autre femme de 61 ans avait déposé une plainte quelques semaines plus tard, dénonçant des faits d'"agression sexuelle""harcèlement" et "exhibition sexuelle". Des faits qui auraient été commis en 1988. 


https://twitter.com/JJBourdin_RMC/status/1512423322956488710?s=20&t=_3FeHS8qYpuQr_qDts4ItQ