Approvisionnement en gaz : les sanctions occidentales en cause selon Moscou

5 septembre 2022 à 12h35 par Clémence Dubois Texereau

Nord Stream
Nord Stream
Crédit: Photo Flickr Dr.Mangelsdorf

La Russie a annoncé la fin des livraisons de gaz russe via Nord Stream.

Les sanctions occidentales en cause dans l'arrêt de livraison de gaz russe. Annonce faite par Moscou ce lundi matin alors que les livraisons via le gazoduc Nord Stream sont à l'arrêt. Moscou affirme que les sanctions empêchent la maintenance des infrastructures gazières.

Explosion du prix du gaz naturel 

Conséquence de l'arrêt de livraison du gaz, le prix du gaz naturel explose. Le contrat à terme du TTF néerlandais, référence du marché européen évoluait à 278,500 euros le mégawattheure, ça représente une hausse de 30%. 

Vendredi, la Russie avait rétropédalé, annonçant que le gazoduc allait reprendre du service après une maintenance avant d'annoncer finalement un arrêt "complet". 

Les bourses européennes s'enfoncent 

L'arrêt des livraisons a également jeté un froid sur les bourses européennes ce lundi matin. La Bourse de Paris s'enfonçait de 2% à l'ouverture, la tendance était similaire à Francfort (-2,6%). A noter un repli moins marqué à Londres (-0,8%) car moins dépendant du gaz russe.

La Banque centrale européenne se réunit jeudi alors que l'Union européenne fait face à une accélération de l'inflation. A noter que les Ministres de l'Energie des Etats membres se retrouveront eux vendredi pour aborder la question d'une potentielle crise de l'énergie cet hiver.