ASSE: Emmanuel Rivière victime d'insultes racistes !

9 septembre 2010 à 19h17 par La rédaction

L'attaquant international espoir de l'AS Saint-Étienne aurait été traité de "monkey" lors du dernier match de l'équipe de France disputé contre Malte.

C'est en rentrant à la 57e minute de jeu, lors de la rencontre contre l'équipe de Malte à Amiens, disputée mardi 7 septembre, que l'international espoir tricolore de l'AS Saint-Étienne, Emmanuel Rivière (20 ans) aurait été la cible d'insultes à caractère raciste de la part de certains joueurs de l'équipe adverse. Auraient fusé: des mots comme "Monkey" devant l’arbitre portugais de la rencontre, Artur Soares Dias, qui n'aurait pas bronché, précise dans un communiqué, publié ce jeudi, l'AS Saint-Étienne. "Il n'a rien dit et n'a pris aucune sanction."
Un courrier adressé au président de la FFF
Un incident qui a le don d'énerver particulièrement le président du directoire de l'ASSE, Roland Romeyer, qui "s’élève violemment contre ces injures racistes et demande à l’UEFA de prendre les sanctions qui conviennent envers ces joueurs à l’attitude inadmissible et antisportive". Reste quels joueurs de l'équipe de Malte sont concernés par cette affaire ? Dans ce même communiqué, Roland Romeyer indique également, "avoir adressé ce jour, un courrier au président de la Fédération française de foot (FFF), Fernand Duchaussoy, afin qu’il appuie cette démarche auprès de l’UEFA." L'AS Saint-Étienne rappelle par ailleurs "son engagement total dans la lutte contre toute forme de discrimination, racisme, antisémitisme et homophobie contraire à l’éthique du football".




C.M.